5 remèdes naturels à la douleur des poussées dentaires de votre bébé

douleur dentaire bébé

6 semaines. C’est le temps depuis lequel nous ne dormons (presque) plus. Le temps qu’il a fallu à 5 dents de notre bébé pour percer, l’une après l’autre.

Éprouvant ? Assurément ! Mais ça, ce n’est rien.

Ne pas savoir comment aider son bébé en souffrance, c’est ça le plus terrible. Ça a été une sacrée épreuve pour moi.

En cherchant de l’aide, on m’apprenait que la douleur que vit un bébé dont les dents percent les tissus de la gencive serait insupportable pour n’importe quel adulte. Est-ce vrai ? Je n’en sais rien.

Dans tous les cas, il ne m’en fallait pas moins pour me lancer à la recherche de remèdes naturels aux douleurs dentaires pour bébés. Nous avons essayé plusieurs d’entre eux et oui, certains se sont avérés efficaces et représentent de bonnes alternatives au classique Ibuprofène.

Si votre bébé souffre de poussées dentaires, voici 6 astuces pour vous aider à soulager ses douleurs.

Remède à la poussée dentaire #1 : de la pression sur ses gencives

La réaction naturelle d’un bébé qui a mal aux dents : mordre ! Attention à vos doigts… et surtout à vos seins !

L’idéal est de lui faire mordre un objet froid. La pression apaise la gencive inflammée et le froid a un effet antalgique. Il vous suffit de trouver des objets que votre bébé aime mordre et qui peuvent être passés au congélateur.

Voici quelques idées d’objets à placer durant au moins 2 heures au congélateur avant de le donner à votre bébé :

  • un anneau de dentition,
  • une carotte,
  • une racine de guimauve ou de violette (nous avons utilisé la racine de guimauve),
  • un gant humide,
  • un tissu humide.

Par ailleurs je viens de découvrir qu’il existe depuis peu une moufle mitaine de dentition en silicone (certifié sans BPA et sans Phtalate) et qui semble bien fonctionner (nous ne l’avons pas testé nous-même).

Remède à la poussée dentaire #2 : le nourrir sainement

Cela peut paraître évident pour certains, mais ne l’est pas forcément pour tous. L’inflammation des gencives est source de douleur. En abaissant le niveau d’inflammation générale du corps, nous diminuons les sensations de douleurs.

Certains aliments ont un effet inflammatoire sur le corps plus important que d’autres. C’est le cas par exemple des sucres, des céréales, des laitages, des viandes rouges grasses et des aliments frits.

Au contraire, les aliments à favoriser pour réduire l’inflammation sont :

  • les légumes frais,
  • les baies et fruits frais,
  • les poissons (choisissez par contre les poissons de petite taille pour éviter autant que possible les métaux lourds),
  • les volailles maigres,
  • les noix trempées.

Et important : pensez à boire beaucoup d’eau.

Veillez à ce que vous donnez à votre bébé, mais aussi, vous les mamans allaitantes, à VOTRE alimentation. N’oubliez pas que tout passe dans le lait.

Remède à la poussée dentaire #3 : le réconforter

Les nuits où l’enfant pleure des heures durant, les parents aussi bien que l’enfant s’épuisent et deviennent irritables. Les parents peuvent alors perdre patience et laisser pleurer seul leur bébé dans son lit.

Pourtant cela n’aide pas le bébé.

Des douleurs violentes comme les dents qui percent déclenchent certainement des angoisses de mort. Le bébé n’a pas la capacité de se rassurer lui-même. Il ne pense pas “Cette douleur est causée par mes dents qui percent”, “Cette douleur ne va durer qu’un temps”, etc. Il a besoin de parents qui lui montrent qu’il est en sécurité malgré la douleur.

Nous savons tous que la peine est plus légère à porter lorsqu’on se sent compris et soutenu. Ne lui dîtes pas “ça va, tout va bien” ! Tout ne va pas bien, il souffre et a besoin que vous le reconnaissiez pour se sentir compris, donc en lien et en sécurité.

Le plus grand apaisement que nous avons observé sur notre bébé, c’est lorsque nous l’avons mis en peau à peau contre l’un de nous deux (on se relayait), sa tête au niveau de notre coeur, et qu’on lui exprimait avec empathie que sa douleur est grande, que nous sommes là et le comprenons et enfin, qu’il est en sécurité.

Remède à la poussée dentaire #4 : le masser

Il existe différentes manières de soulager les douleurs dentaires par le massage.

Le massage de tout le corps est une manière indirecte de soulager votre bébé mais qui peut lui apporter beaucoup de soulagement. Vous pouvez demander conseil à un réflexologue pour trouver les points à masser pour apaiser les douleurs.

Vous pouvez aussi masser délicatement sa mâchoire. Placez vos index sur l’articulation de la mâchoire et réalisez de petits cercles en descendant vers le menton. Nous n’avons pas vraiment pu expérimenter cette technique, notre bébé refusant tout toucher de mâchoire lors des grosses douleurs.

Enfin, essayez le massage gingival. Nous avons trouvé préférable de masser ses gencives avec une brosse à dents à doigt pour éviter les morsures, mais cela peut être fait avec le doigt directement. Le massage peut être pratiqué en déposant une ou deux gouttes d’huile essentielle de camomille ou de la poudre de clou de girofle sur le doigt.

Remède à la poussée dentaire #5 : utiliser le pouvoir des plantes

Si vous ne pouviez retenir qu’une seule plante, je vous dirais Camomille  ! Elle peut s’utiliser sous forme d’huile essentielle comme nous venons de le voir, mais aussi sous forme de tisane ou encore de granules homéopathiques.

Les pharmaciens recommandent généralement les traitements homéopathiques Chamomilla 9 CH ou Phytolacca Decandra 5 CH. Demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

D’autres remèdes naturels ?

Je ne vous ai pas parlé du collier d’ambre dont beaucoup de monde parle pourtant. Pourquoi ? En fait, nous l’avons essayé quelques semaines mais nous n’avons pas assez insisté pour que notre observation soit valable. J’ai lu toutes sortes de choses à son sujet et je reste à ce jour indécis sur ses effets réels.

En revanche, quelque chose qui semblait bien soulager notre bout de chou était de le mettre en position verticale. Peut-être était-ce l’effet du réconfort des bras du parent ? Ou celui d’une pression sanguine moins importante dans la tête ? Nous avons opté pour surélever sa tête avec un drap plié sous le matelas pendant son sommeil.

Quelle est votre expérience ?

Je serais très intéressé d’avoir vos témoignages de parents, notamment sur le collier d’ambre ou de noisetier et sur les autres remèdes (cités ou non dans l’article !) que vous avez essayés. Je vous remercie de partager vos expériences dans les commentaires et ainsi d’aider les jeunes mamans qui cherchent de nouvelles solutions. Encore merci !

Recevez gratuitement notre guide "Vivez la naissance de vos rêves"

privacy Vos données sont 100% sécurisées et ne seront jamais partagées.

Leave A Response

* Denotes Required Field