Vous souvenez-vous de votre chanson ?

chanson

Traduction d’un récit de Alan Cohen.

Il existe une tribu africaine où lorsqu’une femme découvre qu’elle porte en elle un bébé, elle part dans des contrées sauvages avec quelques unes de ses amies et ensemble elles prient et méditent jusqu’à ce qu’elles entendent la chanson de l’enfant. Elles reconnaissent que chaque âme possède sa propre vibration qui exprime son essence et sa raison d’être uniques. Une fois que les femmes se sont accordées sur la chanson, elles la chantent à haute voix toutes ensembles. Elles retournent ensuite dans la tribu et l’enseignent à tous les autres. À la naissance de l’enfant, la communauté se rassemble et lui chante sa chanson.

Plus tard, lorsque l’enfant commence son instruction, le village se rassemble et chante la chanson de l’enfant. Quand l’enfant passe à travers son initiation vers l’âge adulte, les personnes viennent lui chanter sa chanson. Au moment du mariage, la personne entend sa chanson. Enfin, le moment venu pour l’âme de quitter ce monde, la famille et les amis se rassemblent autour du lit, de la même manière qu’ils l’ont fait à la naissance, et chantent au défunt sa chanson qui l’accompagnera vers sa prochaine vie.

Dans cette tribu africaine il y a une autre occasion durant laquelle les villageois chantent la chanson de l’enfant. Si, à un moment ou l’autre de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du village et les personnes de la communauté forment un cercle autour de lui. Puis ils lui chantent sa chanson. La tribu reconnaît qu’on ne corrige pas un comportement antisocial par la punition, mais par l’amour et en réembrassant pleinement son identité.

Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson, vous n’avez pas le désir ou le besoin de faire quoi que ce soit qui blesse autrui. Un ami est quelqu’un qui connaît votre chanson et vous la chante lorsque vous l’avez oubliée. Ceux qui vous aiment ne sont pas ignorants des erreurs que vous avez faites ou des images négatives que vous portez sur vous-même. Ils vous rappellent votre beauté lorsque vous vous sentez moche, votre entièreté lorsque vous vous sentez cassé, votre innocence lorsque vous vous sentez coupable et votre raison d’être lorsque vous vous sentez confus. Vous n’avez peut-être pas grandi dans une tribu africaine qui vous chante votre chanson lors des transitions cruciales de votre vie, mais la vie est en permanence en train de vous montrer lorsque vous êtes en accord avec vous-même et lorsque vous ne l’êtes pas. Quand vous vous sentez bien, ce que vous faites résonne avec votre chanson ; quand vous vous sentez mal, ça ne résonne pas. Au final, nous devrions tous reconnaître notre chanson et apprendre à la chanter. Vous pouvez vous sentir légèrement chancelant en ce moment : c’est normal, c’est ainsi que se sentent tous les grands chanteurs. Continuez simplement à chanter et vous trouverez bientôt votre chemin.

Et vous, vous rappelez-vous de votre chanson ? Que pensez-vous de ce récit ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous !

Recevez gratuitement notre guide "Vivez la naissance de vos rêves"

privacy Vos données sont 100% sécurisées et ne seront jamais partagées.